La petite Jonquille ou Narcissus assoanus, une fleur remarquable de nos campagnes…[5]

Tellement petite qu'on ne la voit pas, tellement belle qu'on pourrait l'admirer des heures.

petite jonquille - narcissus assoanusLa petite jonquille ou Narcissus assoanus, appelée aussi narcisse d'asso, est une minuscule jonquille très proche de forme et de couleurs de la jonquille commune que l'on trouve au mois de mars dans les forêts. Mais la différence est de taille : on croirait qu'elle est passée dans une machine à minimiser !

Au hasard de vos randonnées dans les causses ou dans les garrigues, début avril, vous ne pourrez pas la rater, mais seulement si vous êtes attentif.
En effet, cette fleur est si petite qu'à moins d'avoir le dos courbé et le nez au sol, rien ne la distingue, de prime abord, d'autres fleurs jaunes de même taille. On la prendrait facilement pour une petite renoncule ou un pissenlit. Et il est vrai qu'à cette époque de l'année, bien des fleurs sont jaunes.

Description

Narcissus assoanus est une très petite espèce de dix à quinze centimètres maximum, aux feuilles très étroites et filiformes. La hampe florale à la particularité d'être fréquemment multiflore. On peut compter ainsi jusqu'à quatre fleurs sur la même tige, mais le plus souvent, la tige porte une ou deux fleurs. Celles-ci sont de couleur jaune vif et font un centimètre et demi de diamètre. Elles sont constituées de six pétales avec une trompette centrale, plus courte proportionellement que celle de la vraie jonquille, plutôt comme la trompette d'un narcisse.

Habitat

La petite jonquille habite les espaces ouverts de la garrigue et les prairies rocailleuses comme les causses, surtout lorsque ceux-ci ont été débroussaillés par des moyens mécaniques ou par des moutons. Elle pousse aussi sur les terrasses rocailleuses des falaises calcaires. Lorsqu'elle est présente, elle forme parfois de véritables prairies, mais on ne s'en rend compte que lorsqu'on en a vu au moins une, tant elle est discrète et perdue parmi d'autres fleurs jaunes. C'est une plante assez commune qui aime avant tout les sols pauvres. Elle est présente dans la région méditerranéenne et en Espagne, et ne partage donc pas la répartition de la jonquille qui est présente dans toute la france, ni sa prédilection pour les sous-bois mi-ombragés. Il lui faut de la lumière !


Reproduction

la petite jonquille est pollinisée par les abeilles et d'autres insectes. elle produit un fruit en forme de gros bulbe comme toutes les jonquilles, et laisse tomber ses graines à proximité immédiate de sa tige où elles vont pousser et former une nouvelle petite jonquille, et ainsi de suite. Ce mode de reproduction est appelé "barochore", et il explique que ce genre de plante puisse former de grands rassemblements de plusieurs milliers de spécimens.
La floraison a lieu de mars à mai.
On la trouve en compagnie d'autres fleurs comme certains orchis ou ophris, et fréquemment avec des muscaris.

Photos de l'auteur. Tous droits réservés.

Article par Pierre-Olivier Templier


Lexique...
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z
La Dent-de-chien une fleur rare des moyennes montagnesla tulipe australe une fleur méditéranéenne rarel'Anémone Pulsatille ou Pulsatilla vulgaris - une fleur des causses qui aime l'altitude.Fleurs en poche : identifiez plus de 1672 fleurs sauvages avec votre smartphonela clandestine ou lathraea clandestina, une plante parasite des peupliers et des saulesl'asphodèle blanc une grande fleur des zones calcaires